Le 16 décembre, se tenait une réunion de négociations entre le SPQR et l’ensemble des organisations syndicales.

A cette occasion, la Filpac-CGT avait appelé à une journée d’action nationale afin de montrer notre détermination à obtenir enfin l’ouverture de négociations portant sur autre chose qu’un vaste plan d’élimination des salariés de la presse.

Il semble que cet objectif soit atteint même si nos représentants nationaux appellent à maintenir notre vigilance et notre mobilisation.

En effet, la négociation d’un plan de départs anticipés (55 ans en PQR)  n’est plus un préalable incontournable et les discussions qui vont s’engager à compter du 5 janvier 2005 porteront sur l’ensemble des revendications syndicales et tout particulièrement sur les nouvelles qualifications devant accompagner l’introduction dans les entreprises de presse des nouveaux systèmes éditoriaux.

Nous sommes au Dauphiné Libéré tout particulièrement attentifs à l’évolution de ces négociations et la forte implication des salariés dans la journée du 16 décembre a été un signe fort qui, souhaitons-le, aura été entendu et compris par notre Direction.

Il est d’ailleurs significatif de noter que lors de réunions d’information, grèves, et manifestations diverses, les journaux de la région Rhône-Alpes étaient particulièrement mobilisés.